Le réseau ADN

Pour cette première chronique ADN dans l’infolettre du CQAM, je propose de vous présenter en quelques mots mon mandat et le contexte dans lequel il s’inscrit.

Depuis avril 2019, un réseau de près de 50 agentes et agents de développement culturel numérique distribué sur l’ensemble du territoire québécois prend forme (RADN). Le réseau s’articule à partir d’organisations culturelles nationales, régionales et sectorielles. Le mandat de ses agentes et agents est d’accompagner leur(s) organisme(s) et leur milieu vers une compréhension fine des enjeux liés aux transformations numériques et vers l’acquisition de compétences numériques.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mesure 120 du Plan culturel numérique du Québec et a pour partenaires le Conseil québécois des arts et des lettres, le Ministère de la culture et des communications, la Société de développement des entreprises culturelles et Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Les objectifs globaux de cette mesure sont de favoriser l’appropriation du numérique par le milieu culturel et d’outiller ses organisations à travers une structure — le RADN— favorisant l’émergence de collaborations et de solutions collectives durables.

Le Conseil québécois des arts médiatique a déjà amorcé une réflexion sur les enjeux du numérique (Pistes de solutions pour un Plan culturel numérique porteurJournée de réflexion autour du numériqueMettre à profit les liens naturels entre culture et pensée numérique) et est engagé dans le développement régulier d’outils, de formations et d’espaces d’échanges répondant aux besoin de ses membres en matière d’appropriation du numérique.

En tant qu’agente de développement culturel numérique pour le CQAM, le RAIQ et le RCAAQ, je compte faire rayonner les expertises, les manières de faire et l’intelligence collective développées dans le monde de la recherche-création en arts actuels, puis identifier les champs dans lesquelles on pourrait aiguiser d’avantage nos savoirs et nos méthodes. Au cours de mon mandat, je me pencherai donc sur les enjeux de création, de diffusion, de documentation, de gestion et de communication, qui sont constamment renouvelés dans le flux des transformations numériques.

Pour toute question ou pour discuter, vous pouvez me rejoindre par courriel à l’adresse suivante : adn.cqam.raiq.rcaaq [@] gmail.com

À bientôt,
Isabelle L’Heureux