Molior – « The Dead Web – la fin » au Mapping Festival à Genève Du 23 au 26 mai 2019

L’exposition explore l’éventualité de la fin du World Wide Web.

UNE EXPOSITION PRÉSENTÉE PAR
MAPPING FESTIVAL ET MOLIOR

COMMISSAIRE : NATHALIE BACHAND

ARTISTES :  JULIEN BOILY / JULIE TREMBLE / FRÉDÉRIQUE LALIBERTÉ / PROJET EVA (ETIENNE GRENIER & SIMON LAROCHE) / DOMINIQUE SIROIS & BARON LANTEIGNE / LAUREN HURET / LUKAS TRUNIGER & NICOLA L. HEIN /  ROMAIN & SIMON DE DIESBACH

Après son récent succès au Mirage Festival de Lyon où elle a été vue par plus de 6500 visiteurs, l’exposition The Dead Web – La fin de la commissaire montréalaise Nathalie Bachand poursuit sa tournée européenne dans le cadre de la 15e édition du Mapping Festival. Pour cette présentation à Genève du 23 mai au 2 juin, trois œuvres d’artistes suisses rejoignent le corpus des cinq projets d’artistes québécois.e.s. déjà présents dans l’exposition.

À PROPOS DE L’EXPOSITION

L’exposition The Dead Web – La fin explore l’éventualité de la fin du World Wide Web. Dans un contexte où le réseau pourrait s’effondrer avant même la fin de son « adulescence » – en 2023, le Web tel que nous le connaissons aura à peine plus de 25 ans –, on peut tenter de figurer la chute et une forme d’après-monde du Web : carcasses vides de serveurs et mers de déchets électroniques ? néant numérique des écrans ? machines imitant le Web ? Internet artisanal ? Dans le sillage de ces réflexions, la commissaire Nathalie Bachand a rassemblé des propositions artistiques qui rencontrent une résonance autour de tels questionnements.